© Usager

Auteur : Fatoumata Z. Coulibaly

Un accident de circulation s’est produit ce mardi 3 Août 2021 sur la RN6 faisant 40 mort et 33 blessés.

Le gouverneur de la région de Ségou et deux ministres, le ministre de la sécurité et de la protection Civile et son collègue des transports et des infrastructures se sont rendus sur les lieux pour constater les faits. Les deux ministres ont également rendu visite aux blessés à l’hôpital Nianakoro Fomba de Ségou pour leur rapporter la compassion des autorités et du peuple malien.

40 morts et 33 blessés plus une importante perte de matériel. C’est le triste bilan lourd d’un accident de circulation survenu ce mardi 3 Août 2021 vers 10 H sur l’axe Ségou – Bamako. C’est un car de la compagnie Air Niono en partance pour Bamako et un camion dix tonnes en direction de Ségou.

Selon les sources, l’accident serait dû à une défiance pneumatique du camion dont le pneu avant droit, côté du chauffeur aurait crevé en pleine circulation et foncé tout droit sur le car de Air Niono. Aussitôt prévenu, le Contrôleur général, Alassane Traore, Gouverneur de la région de Ségou s’est rendu sur le lieu avec son équipe pour constater de près les faits. « La défiance a pu être évitée par le premier car, mais le second n’a pas pu éviter. Les deux cars sont rentrés en collision de face », nous témoigne. Ibrahim Samaké, survivant du camion dix tonnes nous confirme qu’ils étaient au bord du camion en partance pour la foire de Konodimini, ajouta que 5 ont été sauvé et une personne est morte.

Galerie introuvable !

© Usager

Le ministre du transport et des infrastructures en compagnie de celui de la sécurité et de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux pour constater les dégâts. « Immédiatement informé, Madame le ministre des Transports et moi, on a pris toutes les dispositions. Ce que nous avions vu aujourd’hui est très triste. C’est un bilan de 40 morts dont un nourrisson et 33 blessés et les dégâts sur les véhicules montrent les dégâts humain que nous avions malheureusement vu aujourd’hui », déplore le Colonel – major Daouda Ali Mohammedine, ministre de la sécurité et de la protection civile.

Il a profité de l’occasion pour présenter les condoléances du Président de la Transition, du Premier ministre, du Gouvernement de la République du Mali aux familles des victimes et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Les deux ministres ainsi que le Gouverneur de la région se sont rendus au chevet des blessés à l’hôpital Nianakoro Fomba ainsi qu’auprès des familles des défunts pour apporter la compassion des autorités du pays.

Notons que le Gouverneur et le ministre des transports et des infrastructures ont remis une enveloppe symbolique au responsable de l’hôpital Nianakoro Fomba pour la prise en charge de soins des blessés.